Naturopathie: concept holistique

La naturopathie est une technique hygiéniste visant à préserver et optimiser la santé à travers les techniques naturelles de santé et l’augmentation des possibilités d’auto-guérison. La naturopathie est basée avant tout sur la prévention des maladies.

Le Naturopathe n’est ni un médecin, ni un guérisseur ; mais un éducateur de santé qui optimise l’hygiène de vie en accompagnant les processus d’auto-guérison chaque fois que c’est possible. Plutôt que de chercher à supprimer les symptômes, il tentera avec l’aide du consultant de trouver les causes premières de la maladie.

Entre la santé et la maladie, il existe un stade intermédiaire qui correspond à des troubles dits fonctionnels, où l’intégrité des organes n’est pas touchée. Ce sont tous les maux dont vous pouvez souffrir de manière chronique : troubles digestifs, troubles du sommeil, de l’humeur, problèmes cutanés… Ce ne sont pas de véritables maladies, mais leur présence vous prive d’un état de bien-être et elle est significative d’un déséquilibre du terrain biologique.

D’un point de vue naturopathique, ce stade est notamment lié à des états de carences et de surcharges qui se sont installés généralement de manière insidieuse au cours des années et ont une incidence plus ou moins directe sur le potentiel de toutes les fonctions cellulaires et métaboliques. Non corrigées, ces carences et surcharges entravent l’expression optimale des phénomènes d’auto-guérison et creusent le lit des véritables maladies conjointement aux mécanismes psychosomatiques qui peuvent aussi jouer un rôle sur les troubles fonctionnels et lésionnels.

La qualité et la justesse quantitative de l'alimentation, des boissons, la qualité de l'air respiré et de la respiration, le repos, l’équilibre psychologique, jouent un rôle déterminant.

Le traitement naturopathique vise d’abord à stimuler et à renforcer les capacités curatives inhérentes à tout organisme. Il ne fait intervenir que des substances naturelles à l’état pur (aliments complets, eau, soleil, air pur) et n’impose au corps et à l’esprit que des exercices de relaxation énergétique. Le naturopathe traite chacun comme un cas particulier et cherche moins à mettre un nom sur sa maladie qu’à en comprendre les origines, à la lumière des particularismes biochimiques et physiologiques du patient, afin d’assurer un rétablissement durable. En tant que thérapie globalisante et bioénergétique, la naturopathie conçoit l’être humain comme une entité, dont la santé repose sur l’équilibre de trois facteurs : la structure du corps, les fonctions organiques et le psychisme.

La naturopathie est, avant tout, une médecine de l’élimination. La phytothérapie nous offre un nombre considérable de plantes diurétiques et dépuratives inscrites à la pharmacopée. Les anciens avaient bien compris qu’un grand nombre de nos maladies, dans leur forme initiale, résultent d’une saturation métabolique de l’organisme, en déchets de toutes sortes : cristaux, oxalates, acides, graisses et autres résidus toxiques. Diabète, cholestérol, urée, acide urique, constipation, troubles hépatiques, mauvaise circulation, obésité, troubles du sommeil, etc. sont, le plus souvent, la conséquence de nos erreurs alimentaires et partant d’un encrassement chronique de notre organisme.

La naturopathie a donc pour objectifs:

-De garder les personnes en bonne santé par des moyens naturels, c’est à dire qu’elle joue un rôle de prévention.

-De jouer un rôle d’éducateur car elle apprend à chaque personne à devenir autonome et à s’auto-guérir.

-De responsabiliser chaque personne, c’est à dire de faire prendre conscience des lois de causes à effets adaptées à chacun.

-D’accompagner chaque personne pour qu’elle puisse trouver l’harmonie avec elle-même , son environnement, les autres…

Tous les organismes vivants sont sujets à la maladie dès qu’une perturbation intervient dans le schéma de fonctionnement de l’organisme. De multiples facteurs endogènes et exogènes menacent de bouleverser l’équilibre biochimique et fonctionnel : mauvaise alimentation et mauvaise élimination des toxines, traumatismes, agents pathogènes héréditaires, pensées négatives, substances inhibitrices, pollution, etc. Le rôle du naturopathe est d’identifier les facteurs responsables de la maladie et d’aider la force vitale à les éliminer. Ces désordres hygiéniques que nous rencontrons sont le plus souvent d'ordre psychologique, engendrant eux-même des désordres physiologiques.

La naturopathie repose sur sept principes :

1-D’abord ne pas nuire.

Elle propose des thérapies qui évitent les effets secondaires. Pour y réussir, elle prend le temps de respecter les caractéristiques de l’individu.

2- La nature est guérisseuse.

Les méthodes et les remèdes proposés sont quasi exclusivement d’origine naturelle

. Ce qui souvent permet de respecter le premier principe cité. Elle propose un retour apaisé vers la nature et sa propre nature.

3- Toujours la cause première.

Le naturopathe recherche, identifie et traite la cause de la cause de la cause des troubles de la personne.

4- Vitalisme.

La naturopathie s’emploie à renforcer l’énergie vitale, à augmenter les capacités d’autoguérison de l’organisme.

5- Humorisme.

Elle vise au maintien des équilibres internes physiologiques. Son objectif est de débarrasser des surcharges (toxines et toxiques divers) et de corriger les carences éventuelles de tout l’organisme.

6- Hygiénisme.

Le naturopathe est un éducateur de santé sur l’ hygiène de vie basée sur le bon sens plus que sur les rumeurs ou la publicité.

L’éducation se porte sur 3 hygiènes primordiales : l’hygiène alimentaire, l’hygiène du mouvement (exercices physiques), hygiène psychologique avec une attention toute particulière aux phénomènes de stress.

7- Holistique.

C'est-à-dire que la naturopathie considère l’humain dans sa globalité, sans le juger. Elle intervient à la fois dans ses dimensions physiques, énergétiques, psychologiques, sociales, affectives et spirituelles. Elle porte aussi un regard aigu sur l’équilibre socioculturel et écologique de la planète

Par un programme d'hygiène vitale recourant aux 3 cures naturopathiques, vous allez pouvoir retrouver ou entretenir votre bonne santé !

Que sont les 3 cures naturopathiques?

  • La cure de Détoxination ou de Désintoxication : Premier temps d'épuration de tous vos excés, réduction ou élimination de la toxémie et des surcharges de l'organisme, ouverture des émonctoires, et libération de l'énergie vitale auto guérisseuse.
  • La cure de Revitalisation : elle vise à réequilibrer l'alimentation, et à combler les carences qui surviennent lors de la saturation de votre organisme (minéraux, oligo-éléments, vitamines, acides gras essentiels).
  • La cure de Stabilisation : Elle vise l'harmonie biologique, psychologique et sociale.

L'hygiène de vie

En naturopathie, l’hygiène de vie rassemble trois techniques principales qui transforment le patient passif en patient actif. Par un engagement volontaire, le patient choisit de ne plus subir mais d’agir pour obtenir un mieux-être durable.

L’hygiène de vie, c’est le respect de sa propre nature intérieure qui s’accorde alors avec l’environnement naturel extérieur.

Les 3 hygiènes principales de vie sont :


- L’hygiène alimentaire C’est une réforme pertinente, en douceur et en conscience de notre alimentation. Elle va prémunir le patient de l’apparition, des récidives de maladies ou de l’aggravation de son état global. Surtout, elle régénère le corps en profondeur.

- Les exercices physiques ou l'hygiène du mouvement. Une réflexion et un accompagnement du patient vers une activité physique adaptée sont une source de vitalité. Bien souvent, il est utile de se remettre en mouvement pour se sortir de quelque situation que ce soit. Il sera proposé de se diriger vers : Qi Gong, Taï Chi, yoga, arts martiaux, pilâtes, marche….

- L'hygiène psycho émotionnelle L’étude et la prise en compte des facteurs psychiques perturbants est primordial.

Avec ici, une attention accrue sur les rythmes de vie, les problèmes de sommeil sont à prendre en compte et doivent être systématiquement traités.

L’hygiène de vie est une discipline indispensable pour restaurer et maintenir chacun dans un état de santé optimal et durable.

Les fleurs de Bach, contrôle et équilibre émotionnel

Comment gérer mon stress, comment gérer mes émotions ?

Comment retrouver l'harmonie intérieure ?

Lorsqu'on est constamment soumis au stress ou qu'on a des difficultés à y faire face, l'organisme sans cesse en état d'alerte et de résistance s'épuise peu à peu et lance des signaux d'alerte.

Le stress affecte tous les systèmes de notre organisme :

  • Le système digestif (ballonnements, acné, allergies, chute de cheveux...)
  • Le système nerveux (insomnies, irritabilité, manque de concentration, dépression...)
  • Le système circulatoire (varices, hémorroïdes, tension artérielle...)
  • Système respiratoire (asthme, ...)
  • Le stress déminéralise. Il crée des carences en minéraux par un phénomène d'acidité. L'organisme pour lutter contre cette acidification va mettre en place un système tampon qui engendrera certains dysfonctionnements, certaines pathologies (maladies inflammatoires, arthrose, douleurs musculaires, sciatique...)

Les fleurs de Bach

Le nom vient du Dr. Edward Bach (1886-1936) qui a découvert cette méthode de guérison au début du siècle précédent.

Depuis plus de 70 ans ces fleurs de Bach ont témoigné de leur efficacité pour le traitement de toute sorte de problèmes émotionnels, chez les enfants comme chez les adultes.

Les émotions négatives ne sont pas refoulées mais déclinées en leur pôle positif. Par exemple la peur d'échouer se transformera en confiance en soi, ou l'impatience en calme et repos !

Chaque fleur de Bach correspond à une émotion. 7 groupes répertorient les 38 quintessences en fonction de l'émotion à travailler :

  • Les peurs : concernant les différentes craintes et angoisses.
  • Incertitudes et découragement : Difficultés à vous décider et à aller jusqu'au bout ?
  • Insuffisance d'intérêt dans le présent : comprend tout ce qui vous déconnecte du moment présent.
  • Solitude : en lien avec les tendances égocentriques.
  • Hypersensbilité aux influences et aux idées : avez-vous le sentiment de vous laisser influencer, de céder face à la pression extérieure ?
  • Abattement et désespoir : en lien avec le découragement, le perfectionnisme.
  • Souci excessif d'autrui : en lien avec toutes les manières de faire pression sur les autres.

« Pour être en bonne santé, il faut être en harmonie avec son âme" Docteur Bach

Sommeil et Naturopathie


Savez-vous combien de notre temps de vie est dédié au sommeil ? … 1/3 de notre vie ! Et il est d’une importance capitale. Personne ne peut échapper aux effets de la privation de sommeil :

Baisse de vigilance, somnolence, difficultés de concentration, c’est ce dont se plaint 1/3 des Français. On rajoute à cela des Troubles de l’humeur (irritabilité, instabilité émotionnelle), des troubles de la pensée (ralentissement de l’idéation, difficultés à assembler les idées).

Ces troubles disparaissent aussitôt que la personne a pu dormir autant que de besoin.


Mais alors que se passe-t-il pendant notre sommeil, pourquoi est-il si important ?

Il nous reconnecte avec nos rythmes biologiques. Les nuits nous aident à vivre mieux nos journées, à vivre plus longtemps et en bonne santé.

Reconstruction/Réparation/Régénération quotidienne pour le corps/cerveau après leur activité diurne.


La nuit on mémorise :

Mémorisation des informations acquises éveillé puisque le sommeil réactive les réseaux neuronaux sollicités pendant l’apprentissage. On peut dire : Dormir pour mieux apprendre et retenir !


Qu’est-ce-qui trouble notre sommeil ? Mal dormir c’est facile. Les troubles du sommeil peuvent avoir plusieurs origines. L’intervention du naturopathe va permettre l’identification de la cause de vos troubles du sommeil. Comme disait Hippocrate, le naturopathe va chercher la cause de la cause pour pouvoir rééquilibrer à la base ce qui provoque ce trouble du sommeil. Et les causes peuvent être diverses :

- Carences minérales

- Mauvaise hygiène alimentaire, diner copieux avec alcool, abus d’excitants (thé, café, soda…)

- Utilisation dans la chambre d’internet, télé et téléphone (20 min d’utilisation = cerveau +1°)


C’est ainsi que la naturopathe vous proposera un programme Personnalisé.


Qu’est-ce-qui peut favoriser un bon sommeil ?

C'est l'Hygiène de vie qu'il faut favoriser :

- Respecter son rythme, est-on du matin ou du soir ? Savoir écouter les signes du sommeil.

- Eviter télé, internet et téléphone dans la chambre

- Cure de magnésium, qui va calmer le système nerveux et favoriser le sommeil

- Huile essentielle lavande et encens en synergie pour bien dormir et se rappeler de ses rêves

- Cure de passiflore et valériane (décoction), tilleul (infusion) tout dépend de l’origine du trouble